Retour Home

Les soldats ottomans – les coursiers


    Nous vous avons dit au début que les soldats ottomans n’avaient pas franchi la frontière de Dubrovnik. En fait, ils l’ont franchi, mais dans le cadre d’une mission pacifique, comme coursiers entre Istanbul et Naples. Ils passaient régulièrement et devaient comme les autres séjourner en quarantaine. Ils passaient leur quarantaine dans cette maison qui portait d’après eux-mêmes le nom «Le Lazaret des janissaires».

Qui étaient les janissaires?


    Le substantif janissaire provient du terme turc ottoman yeni çeri, ce qui signifie «nouvelle armée».

    «Les nouveaux soldats» étaient des chrétiens des Balkans, qui étaient emmenés pendant leur enfance ou leur jeunesse à Istanbul par des agents ottomans qui les élevaient afin de créer une armée d’élite. Cette triste pratique d’enlèvement de jeunes chrétiens est née à l’époque des conquêtes ottomanes, lorsque on avait besoin de beaucoup de soldats. Environ tous les cinq ans, les Ottomans choisissaient un enfant chrétien sur quarante maisons.

    Les janissaires étaient considérés comme la garde personnelle du sultan et en étaient très fiers.

Les mannequins des Lazarets


    Les agents ottomans choisissaient les enfants chrétiens selon des règles très précises. Ces règles sont très intéressantes car elles révèlent que les ottomans recherchaient des jeunes inexpérimentés, élégants et chastes, parfaits pour être rééduqués. Ils ne souhaitaient pas de jeunes gens qui avaient déjà séjourné à Istanbul «car les vices de cette ville les avaient rendus vulgaires » ni les fils de chefs de village « car les chefs de village sont souvent fourbes, de sorte que leurs enfants l’étaient aussi». Les bavards, les trop grands, trop petits ou imberbes étaient ainsi exclus. Ils évitaient les familles qui n’avaient qu’un seul garçon.

    Les coursiers janissaires étaient ainsi les jeunes hommes les plus attirants des Lazarets. Cela fait bien longtemps qu’ils aient disparu, mais ne se sont pas fait oublier. Car un bureau de poste se trouvait encore au Lazaret des janissaires il n’y a pas si longtemps.